lundi 24 décembre 2012

Joyeuses fêtes de fin d'année !

Nous vous souhaitons à tous de très bonnes fêtes de fin d'année.

Vous pouvez nous retrouver les 2, 3 et 4 janvier à 15h sur la Place Royale pour un bout de chemin ensemble dans la calèche de Norbert. Laissez-vous conter Pau, du Château à la ville...



Le programme complet des animations du Noël Pyrénéen en cliquant ici !

mercredi 19 décembre 2012

Le Pavillon des Arts ouvre ses galeries au public...

Le 19 décembre, le Pavillon des Arts restauré ouvre ses portes au public. L'important programme de travaux a été réalisé avec le soutien financier de la Fondation du Patrimoine grâce au mécénat de la Fondation Total.
A lire dans La République des Pyrénées du 20 décembre 2012.
Le "Retour vers le futur du Pavillon des Arts" dans Sud-Ouest du 20 décembre 2012.

Après un an et demi de travaux, les bâches de chantier qui le masquaient ont été enlevées, dévoilant un bâtiment haut en couleurs. Emblématique monument de la villégiature, il cultive le paradoxe d'être aussi discret depuis l'esplanade du funiculaire que monumental vu depuis la basse ville. 


Laissez-vous conter l'histoire d'un bâtiment singulier et sur les projets qui vont l'animer...

La « maison des bains »
En 1831, M. Barrau fait construire une « maisons des bains » à flanc de coteau, sur un terrain situé en contrebas de la Place Royale. Outre des cabines de bains et le logement de fonction de l'exploitant, ce bâtiment comprenait deux appartements de dix pièces chacun, offerts à la location.


La "Maison des Bains" (Réseau des médiathèques)


(Archives communautaires)

Le casino au Pavillon du Midi
En 1884, l'établissement est racheté par la municipalité qui y effectue d'importants travaux et agrandissements pour y installer provisoirement un casino (qui fermera ses portes en 1899), haut lieu de la vie mondaine : divers salons, une grande salle des fêtes, une salle de billard et un promenoir couvert bordant toute la façade sud de l'édifice sont ainsi créés. Sa partie centrale, surélevée au même niveau que les ailes, occupait alors l'esplanade face aux montagnes.

Le Pavillon de Léopold Carlier
L'époque était aux grands projets urbains, notamment celui de l'architecte Alphand qui imagine alors le Boulevard des Pyrénées. Il préconise l'élargissement de la Place Royale, qu'il trouvait « insuffisante pour la foule qui s'y (pressait) les jours de fête », au-dessus ou à la place du Pavillon du Midi. En 1907, Léopold Carlier dessine alors une ossature en béton armé (une technique novatrice pour l'époque) qui enrobe l'édifice : cette enveloppe cache la façade initiale et réussit une parfaite intégration au Boulevard. De loin, l'illusion d'un bâtiment classique surmonté d'un toit terrasse est parfaite et depuis lors, le Pavillon des Arts cultive le paradoxe d'être aussi discret vu d'en haut que monumental vu d'en bas.


(Archives communautaires)
(Archives communautaires)

 Resté propriété municipale, il a connu de multiples transformations et usages, abritant au fil du temps perception publique, salle d'expositions et bureaux. Aidée par la Fondation du Patrimoine grâce au mécénat de la Fondation Total, la Ville de Pau a lancé en 2011 un important programme de restauration qui a permis de revaloriser l'édifice par l'emploi de la couleur et d'attirer ainsi l'attention sur l'élégance de sa structure et sa singularité.

Premiers pas vers une nouvelle vie
Cette rénovation n'est qu'une étape dans un projet de ville global axé sur la connaissance, la sensibilisation patrimoniale et la participation au projet urbain. A l'arrivée du funiculaire, sa position centrale en fait le lieu idéal pour créer du lien entre la ville haute et la ville basse, mais plus encore, du Château à la Porte des Gaves, un lien entre le passé, le présent et le futur dans un territoire en devenir.


Le Pavillon des Arts restauré (D. Guilhamassé-Ville de Pau)
Le Pavillon des Arts accueille déjà depuis février 2011 les Ateliers de la Cité, incarnant la démarche participative de la municipalité pour faire la ville avec ses habitants.

Dès le 20 décembre, la Mission Valorisation de l'architecture et des patrimoines-Ville d'art et d'histoire proposera dans les galeries une exposition intitulée « Pau, Ville d'art et d'histoire : des patrimoines à vivre », préfiguration du Centre d'Interprétation de l'Architecture et du Patrimoine.



Entrée libre de 9h à 19h, du lundi au vendredi
Traduction anglais et espagnol

jeudi 13 décembre 2012

Pau Ville d'art et d'histoire s'expose...

Exposition "Des patrimoines à vivre"
A partir du 20 décembre, de 9h à 19h, dans les galeries extérieures du Pavillon des Arts
Entrée libre

Pau, Ville d'art et d'histoire...
Depuis novembre 2011, les Palois ont pu s'habituer à cette nouvelle appellation et ont vu fleurir un peu partout la bichromie graphique des documents Ville d'art et d'histoire.



A partir du 20 décembre, vous pourrez découvrir la face cachée du label : de la recherche scientifique aux actions concrètes sur le terrain, la Mission Ville d'art et d'histoire vous invite à venir suivre pas à pas toute la démarche patrimoniale.
Ce sera de plus l'occasion de déambuler dans les galeries du Pavillon des Arts restauré.

Le Pavillon des Arts restauré (Ville de Pau-D. Guilhamassé-2012)

La vie du blog...
Du nouveau dans la rubrique Animations ! La Ville d'art et d'histoire monte à bord de la calèche de Norbert à l'occasion du Noël Pyrénéen...