lundi 25 juin 2012

A la découverte du patrimoine du XXème siècle

La Mission Valorisation de l'architecture et des patrimoines - Ville d'art et d'histoire organise cette semaine deux temps de découverte du quartier Dufau-Tourasse, grand ensemble emblématique du patrimoine du XXème siècle à Pau.

Le 28 juin 2012 à 18h
Suckey Chacon (architecte, stagiaire de l'Ecole de Chaillot) présentera une conférence intitulée "Le grand ensemble Dufau-Tourasse dans la ville de Pau. Patrimoine du XXème siècle. L'oeuvre de Rémondet en question"
Rendez-vous au Pavillon de l'architecture, 3 place de la Monnaie



Le 29 juin 2012 à 19h
Cette balade urbaine commentée par Suckey Chacon et Julie Boustingorry vous emmènera au coeur de la cité Saragosse, entre histoire et patrimoine.
rendez-vous à 19h sur le parvis de l'église Saint-Pierre.



Petit zoom sur André Rémondet, architecte (1908-1998)
Grand Prix de Rome en 1936
Peu connu des Palois, André Rémondet est un architecte qui a oeuvré dans les années 1960-1970 à Pau. Il est le maître d'oeuvre initial de l'extension vers le Nord de la ville, au-delà de la "frontière" que représentait alors le Boulevard Alsace-Lorraine. Il est nommé architecte en chef de la ZUP de Pau. Il dessinera à ce titre un plan de masse qui imagine un grand quartier destiné à devenir un second centre-ville : c'est ce que nous dénommons actuellement le quartier Dufau-Tourasse.
Son plan originel ambitieux ne sera réalisé que partiellement, d'autres architectes intervenant sur ce secteur, à l'image de Grézy qui dessinera la chambre d'agriculture et le campus universitaire.
Sa carrière d'architecte est représentative des grandes évolutions du XXème siècle (voir ici), tant du point de vue des formes urbaines qu'il créé, que des matériaux et techniques de construction qu'il mobilise.
Plus de précisions sur le bâtiment des archives départementales en cliquant  !


mardi 19 juin 2012

Saint-Jacques a retrouvé ses flèches !!

Plus de dix ans que les flèches avaient été déposées. Le 13 et le 14 juin 2012, les cloches du carillon et la seconde flèche de l'église Saint-Jacques ont retrouvé de la hauteur.


Sagement alignées, les cloches restaurées attendent de retrouver leur beffroi.





Il faudra encore quelques jours aux électriciens pour remettre en état de marche le carillon qui pourra à nouveau résonner dans la ville.
Le lendemain, c'est la nouvelle flèche qui a pris place sur la tour est devant un public toujours aussi nombreux.





Le chantier n'est pas encore terminé. Des travuax plus discrets, mais indispensables, se poursuivent pour renforcer le bâtiment et finir son embellissement. C'est seulement à la fin du mois d'octobre que l'église aura retrouvé sa deuxième jeunesse !!

Ce cahntier dans la ville laissera des souvenirs à tous ceux qui, curieux, passionnés ou par hasard, ont pu assister à ces moments rares dans notre monde contemporain et chargés d'émotion qu'ont été le retour des cloches et des flèches...



Sans être l'égal du temps des cathédrales, ce chantier nous aura permis de découvrir les multiples facettes d'un bâtiment qui aura dévoilé ses faces cachées, grâce à la découverte des secrets de fabrication des ateliers...
Un grand merci à tous les artisans qui ont tant travaillé à la réussite de ce chantier et qui nous ont ouvert leurs portes !
Et un immense merci à Dominique Guilhamassé, noter photographe, qui grâce à ses clichés nous permet de garder un souvenir de ces moments inoubliables....

A lire dans Sud-Ouest et dans la République des Pyrénées du 15 juin 2012

mercredi 13 juin 2012

Le retour des cloches de Saint-Jacques

Aujourd'hui, cinq cloches regagnent leur beffroi. La première, le faux-bourdon en mi bémol, a déjà retrouvé sa place, grâce notamment au savoir-faire des grutiers de l'entreprise Ayala et des campanistes de l'entreprise Laumaillé d'Ibos. L'opération devrait terminer ce soir vers 18h.
Le chantier continue, avec demain vers 14h, la pose spectaculaire de la deuxième flèche de l'église Saint-Jacques.

mercredi 6 juin 2012

Ils ont débarqué à la médiathèque de Lons...

Depuis 2009, Le Bel Ordinaire (centre de création contemporaine de la Communauté d'agglomération) propose des installations éphémères dans l'espace public sur tout le territoire.
En ce mois de juin, une soucoupe volante (création de Pierre Grangé Padéras) s'est écrasée sur un stop juste devant la médiathèque de Lons, à laquelle elle semble faire écho tant leurs formes se ressemblent...
Elle sera visible jusqu'au 27 octobre, avant de poursuivre son voyage...

A lire dans la République des Pyrénées du 6 juin 2012 !